Comité des quartiers Croix Saint-Lambert

Comité des quartiers Croix St-Lambert // Saint-Brieuc




La ferme reste fermée,

Catégorie : La Ville Oger, Vie des quartiers · par 19 mai 2020

Ci-dessous l’article du Télégramme du 19 Mai 2020.

Jean-Luc Toquet, Annette Dumanois et Odile Le Graët espèrent rouvrir la ferme
au public le 2 juin. (Le Télégramme / Gwénaëlle Le Ny)

La ferme de la Ville-Oger ne rouvrira pas ses portes dans l’immédiat, ni pour le public, ni pour son centre de loisirs. Les conditions de sécurité sanitaire ne sont pas réunies.

« Compte tenu des contraintes sanitaires imposées dans le cadre du déconfinement, comme l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, nous ne sommes pas en mesure de les mettre en place à la base nature de la Ville-Oger », annonce Annette Dumanois, la présidente du comité de la Croix-Saint-Lambert. Une réunion de la commission ferme a ainsi décidé de prolonger la fermeture.

Le 2 juin pour le public ?

À la ferme de la Ville-Oger, la problématique est double puisqu’elle accueille librement le public et organise le centre de loisirs. « Chacun ici a l’habitude de se presser dans la bergerie, la lapinerie, pour toucher les animaux. Ce sont de tout petits espaces et si on a une responsabilité, on ne peut pas y faire la police », indique Jean-Luc Toquet, le responsable de la base. Le comité espère un assouplissement des règles au 2 juin, après la fin de la première phase de déconfinement, pour rouvrir ses portes au public. En attendant, les animaux sont sortis sur la prairie voisine, chaque jour.

Les responsables de la ferme espèrent un assouplissement des règles sanitaires.
Les responsables de la ferme espèrent un assouplissement des règles sanitaires pour permettre au moins l’accueil du public en juin. Le centre de loisirs, lui, attendra septembre pour reprendre. (Le Télégramme / Gwénaëlle Le Ny)

Pour le fonctionnement du centre de loisirs, entre le manque de place au sein du bâtiment, le manque de points sanitaires et des effectifs allant jusqu’à 65 enfants, « c’est encore plus compliqué ! ». Plutôt que de se précipiter, le comité préfère se donner du temps pour redéfinir notamment le projet pédagogique, en fonction de certaines contraintes. « Mais c’est certain, pour la mi-août, on sera prêt à repartir ».

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *