Comité des quartiers Croix Saint-Lambert

Comité des quartiers Croix St-Lambert // Saint-Brieuc




Ferme de la Ville-Oger (article Ouest France)

Catégorie : La Ville Oger, Vie des quartiers · par 19 mai 2020

Faute de pouvoir garantir la distanciation sociale, la ferme de la Ville-Oger ne devrait pas rouvrir ses portes avant le 2 juin 2020. Au mieux et partiellement.

Depuis la mi-mars, coronavirus et confinement obligent, la base nature de la Ville-Oger, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), vit au ralenti. Les poules, lapins, moutons et autres chèvres de la ferme pédagogique de la Croix-Lambert n’ont pas vu grand monde. Et cela commence à peser pour les responsables des lieux. « Malgré le déconfinement, nous ne sommes pas en mesure d’accueillir du public », regrette Annette Dumanois, présidente du comité de quartier de la Croix Saint-Lambert.

Entre 60 et 65 enfants aux ateliers d’ordinaire

De fait, ni les ateliers du centre de loisirs, ni l’accueil des promeneurs ne peuvent être assurés actuellement, faute de pouvoir garantir le respect des règles de distanciation sociale. « Habituellement, entre 60 et 65 enfants participent aux ateliers pédagogiques que nous proposons le mercredi après-midi, explique Jean-Luc Toquet, le responsable du logis. Actuellement, nous ne pouvons évidemment pas accueillir autant d’enfants et encore moins leur faire découvrir la ferme. »

Pour autant, le comité de quartier ne baisse pas les bras et avance pas à pas. « On attend le 2 juin pour savoir s’il y a un assouplissement des règles de l’accueil du public. Si c’est le cas, nous pourrons seulement rouvrir la cour », précise Annette Dumanois.

Annette Dumanois, Odile Le Graët et Jean-Luc Toquet, les responsables de la ferme pédagogique de la Ville-Oger, espèrent pouvoir accueillir des visiteurs début juin, sans trop y croire. | OUEST-FRANCE

Incertitude sur l’été

Concernant les activités pédagogiques, « il faudra qu’on réfléchisse à la manière dont on va adapter notre projet aux nouvelles normes », indique Jean-Luc Toquet. Des travaux pourraient être nécessaires, notamment avec l’ouverture de plusieurs points d’eaux dans la ferme. « Comme les enfants manipulent la terre, de la végétation, il faut qu’ils puissent se laver les mains régulièrement », raconte-t-il.

Le maintien des activités de centre de loisirs, que propose la ferme d’ordinaire l’été, n’est pas encore tranché. « Nous verrons ce que mettra en place la mairie avec ses autres centres. »

Les moutons gambadent dans la prairie

Dans tous les cas de figure, les responsables de la base nature travaillent pour permettre aux enfants de revenir découvrir la ferme à la fin août et au démarrage de l’année scolaire prochaine.

En attendant, Jean-Luc Toquet et les six salariés de la ferme pédagogique font gambader tous les jours des moutons, des chèvres et une vache dans des enclos situés sur la prairie, derrière la Ville-Oger. Histoire que les habitants du quartier et les promeneurs puissent se rappeler à leurs bons souvenirs.

Partager :

Un commentaire

Chochoy
il y a 4 mois · Répondre

Bonjour pouvez vous nous tenir informés si le centre de loisirs ouvre cet été 2020
Merci Mme Chochoy
Audryangelik@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *